Polars & Thrillers

Disparitions – Jean-Michel LECOCQ

En Écosse, un jeune thésard parti étudier un site mégalithique se volatilise. En Arménie, c’est un touriste niçois qui disparaît. Le commissaire Théo Payardelle part pour Édimbourg, Marthe Sénard, son ex-adjointe, s’envole vers Erevan. Les deux affaires ont-elles un lien ?

L’Arménie et ses paysages aussi mystérieux que stupéfiants, l’Écosse et son histoire aussi curieuse que passionnante, Le Haut-Var et ses petits villages aussi charmants que secrets… Le commissaire Théo Payardelle, héros de « Un charmant petit village  » et de « La Caresse des orties  », est de retour pour une enquête qui s’annonce aussi passionnante que dépaysante.

01

Quel bonheur de retrouver le commissaire Théo Payardelle que j’avais découvert dans un charmant petit village. Un personnage avec lequel on se sent bien, comme un ami et dont on a plaisir à suivre les aventures.

Jean-Michel Lecocq est passionné de voyages et cela se ressent dans ses écrits. Au travers de ses histoires qui se déroulent dans des contrées éloignées, il nous fait partager les paysages, les us et coutumes, le mode de vie des habitants sans oublier les bons petits plats de la cuisine locale. L’amitié et l’amour ont également leur place, des ingrédients pour passer un bon moment de lecture.

Nous nous retrouvons tour à tour en Arménie et en Ecosse au cœur de deux enquêtes pour disparitions inquiétantes. Aucun temps morts dans ce polar parfaitement rythmé où Marthe Senard et Théo Payardelle sont plus que jamais déterminés à comprendre comment deux hommes peuvent disparaitre soudainement sans ne plus laisser aucunes traces de leur passage. Ils vont aller de surprise en surprise et ne jamais lâcher prise.

L’hémoglobine ne coule pas à flot et la violence n’est pas de mise dans cette histoire où tout est parfaitement finalisé et étudié. Les personnages sont très développés suffisamment pour que l’on s’y attache et qui ne sont pas adeptes des travers de nombreux enquêteurs dans les polars, la drogue et l’alcool. Une lecture que j’ai vraiment appréciée qui confirme le talent de conteur de Jean-Michel Lecocq. Je vais m’empresser de rattraper mon retard car je n’ai pas encore lu la caresse des orties, le second rendez-vous avec Payardelle.


Disparitions – Jean-Michel LECOCQ – Parution novembre 2020 EAN : 9782370471680 – Editions Lajouanie

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s