Polars & Thrillers

Bestial – Anouk Shutterberg

La première c’était Fanny en 2007, puis ce fut le tour de Pénélope, Jessica, Ambre et Agnès. Treize ans plus tard, la même chose arriva à Elena, Candice, Inès, Sophia et maintenant Mathilde. Même profil : jolies et toutes âgées de 12 ans. Toutes volatilisées du jour au lendemain dans le même quartier parisien. Les « Disparues du 9e », une affaire qui piétine depuis des années. Ils ont dû manquer quelque chose, le commissaire Jourdain en est certain, mais quoi ?
« Suivez les chiens », voilà le seul indice qu’il a reçu par une mystérieuse source anonyme. Quelqu’un tente de les aider, mais qui ? Les enlèvements des jeunes filles auraient-elles un rapport avec le trafic de chiens de combat qui sévit sur le territoire français et au-delà des frontières ? De découvertes macabres en découvertes macabres, Jourdain et son équipe parviendront-ils à retrouver la trace des jeunes disparues ? Le temps est compté…
Quand on pense avoir découvert l’Enfer, le pire est à venir…ce qui se cache derrière l’affaire des « Disparues du 9e » est de l’ordre de l’innommable, de l’insoutenable.

01

J’ai découvert Anouk Shutterberg lors de la sortie de « jeu de peaux » son premier thriller et la qualité de l’écriture et l’originalité de l’histoire m’avaient marquée. J’ai eu la chance de la rencontrer lors du salon « Auvers noir » en mars dernier où elle m’avait dévoilé la couverture de « bestial » avec beaucoup de fierté.

Nous retrouvons le commissaire Jourdain et sa collègue Lucie Bunevial déjà présents dans « jeu de peaux ». Depuis 2007, plusieurs jeunes filles âgées de 12 ans ont disparu dans le même quartier parisien. Tout a été mis en œuvre pour découvrir le ou les coupables mais aucun résultat après plusieurs mois de recherches. Le commissaire Jourdain ne s’avoue jamais vaincu même si il a passé de nombreuses heures sur cette enquête. Quand les parents des disparus reçoivent un colis contenant un chiot d’attaque de catégorie 1, l’enquête est relancée et toute l’équipe de Jourdain ne s’attend pas à se retrouver face à de telles scènes d’horreur.

Anouk Shutterberg n’est pas en manque d’imagination. Elle entraîne son lecteur dans un monde terrifiant en insérant tout au long du livre des faits, des évènements et des situations parfois à la limite de l’insoutenable ( j’avoue avoir fait l’impasse sur quelques pages ). Comme dans une toile d’araignée le lecteur est immobilisé dans un amas de fils et va devoir faire preuve de courage et de détermination pour en sortir. Démêler le vrai du faux, élaborer des théories, s’étonner devant tant de barbarie au milieu d’une oppression constante. L’autrice détaille tout avec une telle précision que l’on ressent les violences, les coups et les odeurs nauséabondes, celles du sang, de la déchéance humaine et de la mort.

Il y avait un moment que je n’avais pas ressenti un tel plaisir en lisant un polar. Ce style comporte souvent trop de clichés qui alourdissent la trame de l’histoire. Le polar a besoin de renouveau, d’originalité pour capter le lecteur tout au long du livre. Anouk Shutterberg s’affirme, s’impose dans ce style avec son écriture vive et enlevée. Les personnages qui mènent l’enquête sont bien développés et on commence à s’y attacher en espérant les retrouver dans un prochain polar. L’autrice a mis a disposition du lecteur un QR code qui contient une playliste des musiques qui l’ont accompagnée pendant l’écriture de l’histoire. J’ai découvert des titres qui m’ont beaucoup plu même si je n’ai pas forcément pu les écouter en même temps que la lecture.

Anouk Shutterberg nous confronte à la violence et à la barbarie des hommes même si il n’y a pas grand chose d’humain dans cette histoire. Son titre « bestial » en est la preuve.


Bestial – Anouk Shutterberg – mai 2022 – Editions Plon

3 réflexions au sujet de “Bestial – Anouk Shutterberg”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s