Littérature générale

Dessiner les nuages – Sandrine Roy

Angeville. 1943. Malo, simple d’esprit depuis sa naissance, vit depuis des années en retrait du village dans une cabane au milieu de la forêt. 

À l’arrivée des Allemands, il va recueillir Antoine, un enfant retrouvé vivant dans la tombe fraîchement creusée d’un couple de Juifs. 

Sur fond d’antisémitisme et d’Occupation, une relation forte va naître entre eux, dans un village confiné et divisé où l’innocence de Malo est bien souvent trahie. 

Grâce à ses prédispositions pour la peinture et son instinct de protection poussé à l’extrême, Antoine va mettre des touches de couleurs dans cette période noire, liant sans le savoir la petite et la grande Histoire. 

01

Changement total de genre pour Sandrine Roy qui a excellée jusqu’alors dans les polars. On remarque de suite c’est couverture que je trouve superbe et en parfaite adéquation avec l’histoire, et la préface de Mireille Calmel nous laisse présager une histoire pleine d’émotion, d’amour et d’espoir. Sandrine Roy vient d’obtenir pour ce roman le prix 2021 du salon du château de Verdoyer.

Sandrine Roy nous emmène à Angeville un petit village du Tarn et Garonne en 1943. Les allemands ont investi les lieux et l’atmosphère de cet endroit d’habitude si tranquille est pesante. Le village est divisé et la trahison de certains bien présente. Malo est le simple d’esprit, celui qui comme l’on dit n’a pas la lumière à tous les étages. Taillé comme un colosse, il a été embauché pour enterrer les morts , c’est tout ce qu’il sait faire et ça ne lui demande pas beaucoup d’effort. Il habite seul dans la forêt dans une cabane qu’il entretient et sans réfléchir un seul instant il va accueillir chez lui Antoine un jeune garçon trouvé vivant dans une tombe. Ensemble ils vont apprendre à se comprendre, se connaître et s’apprécier.

Antoine est un garçon intelligent, il sait lire, écrire et son principal moyen d’expression est le dessin. Il représente chaque personnage qu’il rencontre par un dessin de nuages. Ils sont plus ou moins, beaux, lumineux, sombres selon les personnes qu’ils représentent. Il ne parle jamais de son passé, pour lui sa vie est à Angeville avec Malo qu’il aide, soutient face aux personnes néfastes qui gravitent dans l’entourage de son bienfaiteur. Ensemble ils vont se battre, s’entraider et se respecter.

Ce livre est un vrai coup de cœur qu’il faut absolument mettre entre toutes les mains. Je n’avais pas envie de le terminer, tellement je me suis sentie proche des personnages dont la plupart sont très attachants. Sandrine Roy a une écriture vive, enlevée et un réel talent de conteuse. On s’ennuie pas une minute avec Malo et Antoine. Retour sur une période sombre de notre histoire où la souffrance et les humiliations furent importantes mais qu’il est nécessaire de rappeler, et au milieu de tout cela une lueur d’espoir où l’amour, l’amitié et l’entraide sont toujours présents et cela est certainement le plus important. Une lecture magnifique.


Dans quelques jours une interview de Sandrine Roy sur ce blog afin de la connaître un peu plus.

Dessiner les nuages – Sandrine Roy – juin 2021 –  979-1094543610 – Les Editions du Loir

1 réflexion au sujet de “Dessiner les nuages – Sandrine Roy”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s