Romans de terroir

Les liaisons périlleuses – Frédérique-Sophie Braize

1838. Tout sépare Quitterie d’Arcy, comtesse française établie à Genève, de Pernette Croz, fille d’auberge à Chamonix. Pendant que l’aristocrate s’étourdit dans les bals pour se soustraire au temps qui passe, la servante porte sur ses épaules des secrets plus lourds que des montagnes. Or leur sort est lié par des nœuds serrés.
Quand elles se rencontrent à la Mer de Glace débute entre elles un jeu intriguant avec de vigoureux guides dont la réputation n’est plus à faire.
Quitterie nourrit un projet fou : être la première femme alpiniste. Malgré les railleries, les obstacles, cette pionnière veut gravir le Mont-Blanc avec le soutien du séduisant Gabin, le seul guide à croire en elle. 

Des Alpes sauvages aux salons du Paris romantique, ce roman tout en sensualité – fondé sur des faits réels – raconte une histoire de passions, celles qui submergent une vie pour la transformer à jamais. 

01

Nous sommes en 1838. A 40 ans, Quitterie d’Arcy vit à Genève et tient beaucoup à sa liberté. Toujours célibataire elle rêve de grands espaces et son désir le plus cher est de devenir la première femme alpiniste. Elle souhaite mettre son projet à exécution et pour le mener à bien elle fait la connaissance de Gabin qui sera son guide et de Pernette Croz une femme pauvre mais vaillante et passionnée par la montagne, toile de fond de Chamonix où elle réside. Nous allons les accompagner dans ce voyage, vivre ce périple et cette ascension avec beaucoup d’émotion et d’intêret.

Frédérique-Sophie Braize, comme elle nous l’a déjà démontré dans ses romans précédents, nous offre un récit très pointilleux, précis, elle ne laisse rien au hasard et mélange avec beaucoup de finesse, fiction et réalité. Pour ce roman elle s’est inspirée de l’histoire de Marie Paradis et d’Henriette d’Angeville, première et seconde femme ayant réussi à gravir le Mont-Blanc en y intégrant des personnages qui ont existé tels que : Georges Sand, Victor Hugo, Jacques Balmat et nomme également certains guides de noms bien connus : Fernandel, Gabin, Ventura. Elle décrit précisément les acteurs de cette histoire le développe ce qui permet au lecteur de s’en imprégner et de s’y attacher.

Le décor est planté dans un endroit magnifique, dans une autre époque où les façons de vivre étaient bien différentes de celles d’aujourd’hui mais elle reste fidèle à un sujet qu’elle met très souvent en avant dans ses livres, la place des femmes dans la société. Ella aborde également les différences de vie des diverses classes sociales, l’amour, la fratie et l’importance des liens familiaux et l’émotion est au rendez-vous.

Lire Frédérique-Sophie Braize c’est partir en voyage organisé car l’on ressent l’immense travail de recherches et les heures passées à rendre hommage à ces hommes et ces femmes qui bien avant nous ont eu aussi des rêves, des envies et qu’il est très intéressant de découvrir. Il y toujours des secrets bien gardés qui un jour refont surface et qui changent souvent certaines choses. Je ne vous en dévoilerai pas plus mais je vous invite à découvrir l’auteure si vous ne la connaissez pas encore et à vous plonger dans « les liaisons périlleuses » avec lesquelles j’ai passé un très bon moment de lecture.


Les liaisons périlleuses – Frédérique-Sophie Braize – février 2022 – Presses de la cité

1 réflexion au sujet de “Les liaisons périlleuses – Frédérique-Sophie Braize”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s