Littérature générale

Le raptor contre-attaque Isabelle Bourdial

Hadrien Lapousterle a tout pour être heureux : il adore son job d’éditeur aux éditions Galvani, file le parfait amour avec la douce Raphaëlle tandis que son ex-chef psychopathe améliore l’ordinaire des poissons au large des côtes bretonnes. Seulement voilà, sa nouvelle boss se montre un peu trop sensible à son charme. Sans compter les stagiaires qui sèment le chaos dans l’open space. Enfin, une série d’incidents inquiétants vient menacer la réputation de la maison d’édition. L’infâme Grégoire Delahousse serait-il revenu d’entre les morts pour prendre sa revanche ? Hadrien et ses alliés parviendront-ils à vaincre cet ennemi de l’ombre ?

Après la comédie « Sale temps pour les grenouilles », la confrérie de l’Orient-Express reprend du service pour lutter contre le harcèlement et le burn-out au bureau.

01

La suite de « sale temps pour les grenouilles » (mon avis ici) est enfin là ! J’attendais avec impatience de retrouver notre cher Hadrien Lapousterle dans de nouvelles aventures sans son mémorable chef Grégoire Delahousse, ce dernier n’ ayant plus donné signe de vie après une escapade en mer et ce pour la plus grande joie de ses collègues. Aucun répit pour Hadrien et pour la confrérie de l’Orient express qui ont toujours fort à faire car les journées de travail aux Editions Galvani sont loin d’être de tout repos.

Tout au long de ces 300 pages nous allons, nous retrouver en librairie face à un Hadrien complètement déstabilisé pour sa première séance de dédicace, parcourir les allées de la foire du livre de Francfort en passant par le salon du livre de Fenouillet. Merci à l’auteur pour cette petite incursion dans l’ambiance de la vie d’avant cela m’a fait beaucoup sourire et beaucoup de bien.

La vie au sein des Editions Galvani est assez mouvementée pour Hadrien et la confrérie. L’arrivée de stagiaires va un peu plus plomber l’ambiance qui règne dans les bureaux et encore une fois, je me suis replongée dans mon expérience personnelle qui fut souvent épique et mémorable. Travailler aux Editions Galvani c’est aussi faire face à des incidents graves qui peuvent ternir la réputation de cette maison ayant pignon sur rue. La sérénité d’Hadrien s’étiole encore un peu plus quand sa nouvelle responsable se montre entreprenante à son égard alors qu’il n’a aucune intention de céder à ses avances et il est loin d’imaginer ce qui attend la confrérie car des indices laissent à penser que Grégoire Delahousse serait de retour et roderait dans les parages.

Je ne vous dévoilerai rien de plus sur l’histoire mais je vous incite grandement à la découvrir. Isabelle Bourdial manie une nouvelle fois avec habilité des sujets très sérieux et qui ne sont pas sans rappeler quelques souvenirs à certains d’entre nous : le monde du travail et ses travers, le harcèlement, le burn-out. Cela n’en fait pas un roman ennuyeux ni lassant car l’humour souvent caustique de l’auteure fait beaucoup sourire car tellement empreint de vérités. Parallèlement l’enquête sur l’éventuel retour de Grégoire Delahousse donne du peps à ce roman et vous risquez fort d’être surpris par le final inattendu. Un très bon moment de lecture dans lequel je me suis rapidement attachée aux personnages, reste à savoir si nous les retrouverons dans une troisième aventure.

Il est fortement conseillé de lire « sale temps pour les grenouilles » avant de partir à la rencontre du raptor.


Le raptor contre-attaque – Isabelle Bourdial – mars 2021 – ISBN979-1094543498 –Les éditions du loir

4 réflexions au sujet de “Le raptor contre-attaque Isabelle Bourdial”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s