Mes lectures du confinement, témoignage

Sortie de rails – Léon CORNEC

9782266306744ORI

Chômeur et artiste sans le sous au début, Léon Cornec entre chez HTransports, une entreprise de sous-traitance chargée par la RATP et la SNCF de veiller au bon fonctionnement des trains, métros et tramways. Il se forme sur le tas, comme électricien. Il intègre une équipe, va de chantier en chantier. Il gravit les échelons et devient contremaître.
Léon Cornec ne prend pas le temps de nous introduire dans ce monde qui sent le rouge, le goudron, les armoires électriques et le caoutchouc. Il nous le fait vivre.
Sortie de rails est une claque, un essentiel pour comprendre la misère des précaires, un voyage halluciné des lieux désaffectés, lunaires, où zonent des populations oubliées, déglinguées. Une sortie de rails nécessaire.

01

Une plongée vertigineuse dans le monde du travail, de la sous-traitance dans une entreprise qui est le fleuron de l’industrie française. Léon Cornec raconte son vécu, les journées dans le noir et la crasse, et les odeurs de caoutchouc.  Des employés  peu ou mal formés, du matériel qui ne correspond pas au besoin du chantier et un travail avec l’amiante sans les protections adaptées et obligatoires. Tout cela dans des lieux sombres et désaffectés. Un travail réalisé dans la plus parfaite confusion, en apprenant sur le tas, avec les moyens du bord avec l’alcool cet ami qui très vite devient le pire ennemi des ouvriers. Une entreprise rongée par la démotivation et l’alcool.

Voilà ce que Léon Cornec va connaître pour survivre, il va gravir les échelons en serrant les dents, en fermant les yeux  tout en se rendant compte des conditions déplorables dans lesquelles les hommes travaillent et il se rend compte qu’il devient con et raciste. Les hommes jouent avec leurs vies, avec  le feu mais pour l’employeur la vie d’un ouvrier ne vaut rien. Jusqu’à ce jour où la réalité va enfin lui éclater au visage.

Un livre dur, difficile mais réaliste sur le monde du travail. On ne peut imaginer quand on prend les transports, ce qui se cache derrière, c’est stupéfiant et angoissant à la fois. « Sortie de rail »  n’a pas été pour nous faire peur, mais pour nous faire prendre conscience que certaines entreprises ayant pignon sur rue sont loin de prendre leur responsabilité. Il me restera longtemps en mémoire.


Sortie de rails – Léon CORNEC – parution mars 2020 – Editions Pocket

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s