Polars & Thrillers

Surtout le pire – Lou VERNET

20191203_162605

Ce que l’aube promet au jour n’est souvent qu’un leurre. Anne Carrière le vérifie à chaque découverte macabre. Cette fois-ci, il s’agit d’une jeune femme, Sandra Link, 24 ans, retrouvée morte dans sa baignoire.

Un banal suicide, à première vue, comme il en existe toutes les quarante secondes dans le monde. Une histoire vite retracée. Fugueuse depuis ses dix-huit ans, la jeune femme venait d’accoucher deux jours plus tôt dans un hôpital parisien d’où elle s’était enfuie aussitôt en abandonnant son enfant. Bien trop jeune et seule pour porter un si lourd fardeau. Ce n’est pas la première ni la dernière fois et pourtant la légiste ne s’y fait pas.

Surtout que c’est le second cas en moins d’un mois.

À croire que toutes les guerres et les catastrophes ne suffisent plus à la misère humaine. Il faut encore que soient ajoutés au nombre des victimes des nourrissons. Comme un besoin d’éradiquer tout espoir, toute rédemption. 01

Lou Vernet est une touche à tout. Voyageuse, curieuse, et un peu ouf parfois disons-le. C’est un personnage et il faut absolument aller à sa rencontre, en lisant ses livres mais aussi en allant discuter avec elle en salon littéraire. Ce fut mon cas lors du salon Polar’Osny en 2017 et depuis je suis devenue une Lou’s addict.

« Surtout le pire » est son thriller qui m’a le plus touchée. J’ai ouvert la première page et je me suis retrouvée dans un monde de douleurs, de souffrance et de noirceur. Je ne savais pas très bien ou je me retrouverai parmi ces chapitres courts et les mots poétiques de l’auteur car rares sont les romans noirs écrits avec de tels mots. L’envie de savoir, d’avancer et en même temps de profiter de ces mots et de ce langage que Lou Vernet emploie avec un réel talent.

« Surtout le pire » c’est la naissance, la vie, la mort.  Beaucoup de questions demeurent a propos des personnages mais chacun en fera sa propre idée et en tirera ses propres conclusions avant de retrouver le suite qui nous apportera certaines réponses.

20191130_160449


Surtout le pire – Lou VERNET – Parution septembre 2019 – Les Editions du loir

2 réflexions au sujet de “Surtout le pire – Lou VERNET”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s