young adulte

Dopamine – Patrick Bard

Février 2021 : le corps d’un jeune fille de quatorze ans est retrouvé dans la Marne. Ses meurtriers, identifiés très vite, sont deux camarades de classe. Une fille et un garçon qui ne semblent pas conscients de la gravité de leur acte et invoquent des mobiles inconsistants. Entre addiction aux écrans, haine déversée sur les réseaux sociaux, harcèlement et calomnie, le juge d’instruction chargé de l’affaire décide de décrypter coûte que coûte la mécanique de l’impensable.

01

L’auteur s’est inspiré d’un fait réel pour écrire cette histoire et a crée ses propres personnages pour l’aider à connaître la raison pour laquelle deux adolescents deviennent des assassins. Quels chemins ont-ils empruntés dans leur vie pour tuer froidement, pour commettre cet acte barbare. Pour le comprendre nous allons nous immiscer dans le quotidien d’Emma et d’Enzo. Ce sont deux êtres meurtris, blessés que la vie n’a pas épargné. Des émotions ils n’en ont plus et ils se sont retranchés derrière leurs écrans. Jeux vidéos, réseaux sociaux, sont leur quotidien rempli de violence qu’ils vont mettre à profit dans le monde réel, la vraie vie. Le covid les a isolés un peu plus de la réalité, le confinement à fait le reste et les a transformés en assassins.

Cette période d’isolement forcée a été pour certains et principalement les jeunes une période où ils étaient connectés des journées entières sur les réseaux sociaux afin de ne pas perdre le contact. Pour continuer à ressentir des émotions certains décident alors de se tourner vers des sites très au point pour se trouver un boyfriend ou une girlfriend virtuels avec les même dialogues que dans la réalité, c’est l’intelligence artificielle. Ca réconforte, ca donne l’impression d’être aimé, désiré et d’aimer en retour mais cela fait froid dans le dos car en arriver là est plus qu’inquiétant.

Les chapitres alternent entre la vie d’Enzo, d’Emma et le bureau du juge d’instruction. Une première partie où le juge guide le lecteur et l’aide à faire le lien entre les protagonistes. Une seconde partie essentiellement axée sur le monde clos d’Enzo et Emma. On retrouve dans ce roman une notion de polar avec les chapitres qui se déroulent chez le juge mais ca reste avant tout une vision sur le monde actuel et toute sa partie virtuelle, artificielle qui est une expérience terrifiante.

L’auteur analyse avec précision l’impact des réseaux sociaux sur les humains et sur l’activation de « la dopamine », cette molécule du désir qui nous fait perdre toute notion de réflexion, nous fait consommer sans limites et dont les effets sont destructeurs. C’est une lecture qui fait réfléchir mais qui pour moi est plutôt à mettre entre les mains de jeune adultes et non d’ados auxquels je destinerai des histoires beaucoup plus positives. L’écriture est très agréable, bien détaillée et assez directe sans aucune longueur.

Une lecture dans laquelle je me suis vraiment rendue compte de l’impact des réseaux sociaux et qui m’a mise en face de certaines réalités à ne pas négliger.


Dopamine – Patrick Bard – aout 2022 – Editions Syros

5 réflexions au sujet de “Dopamine – Patrick Bard”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s