Feel good, Lectures pour l'été

La librairie de la seconde chance – Jackie Fraser

Thea Mottram vient de se faire licencier sans préavis. Et, comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, son mari infidèle la quitte pour l’une de ses amies après vingt ans de vie commune. 
Le jour où elle déménage, ce dernier lui tend une lettre reçue récemment : Thea est la seule héritière d’un grand-oncle, qui lui lègue une maison en Écosse ainsi qu’une importante collection de livres anciens. Soudain, prendre le large dans une petite ville côtière où personne ne la connaît semble être la meilleure des idées !
À Baldochrie, elle découvre un adorable cottage et une communauté accueillante… si l’on fait abstraction d’Edward, son voisin acariâtre, qui se trouve aussi être le libraire du coin. Déterminée à l’amadouer pour qu’il l’aide à se débarrasser de ses vieux ouvrages, elle lui prête main-forte pour un temps à la librairie. Simple parenthèse ou début d’un nouveau chapitre ? Pour trancher, Thea devra percer les secrets du bouquiniste.

« La librairie de la seconde chance » est un roman feel-good parfait pour cette période estivale. On y découvre un cadre de vie propice à ceux qui ont besoin de calme, de silence et qui ont envie d’une changement de vie radical. Thea l’a compris dès qu’elle a posé ses valises en Ecosse dans cette petite ville cotière de Baldochrie. La population est accueillante et elle s’y sent assez vite à son aise même si le fait d’y avoir hérité d’un cottage la déstabilise un peu. Même si elle aime les livres elle ne pourra conserver tout ceux qui sont dans le cottage et elle se tourne vers Edward le libraire du village, passionné par son métier mais qui n’est pas très relationnel ni abordable. Il accepte de l’aider à vendre ses nombreux livres et de son côté elle passera quelques heures pour l’aider dans la librairie. Elle sent que cet homme à un passé compliqué qu’il préfère ne pas divulguer, voilà pourquoi aux yeux de la population il passe pour un être bourru, au salecaractère ce qui ne destabilise pas du tout Théa bien au contraire. Elle sent qu’elle peu l’apprivoiser et le faire changer d’avis sur les gens et sur la vie. Ensemble ils vont apprendre à se faire confiance à s’ouvrir au monde et à faire de beaux projets.

Une lecture dépaysante, positive et qui ne peut que plaire aux amoureux de la nature et des livres. Les personnages sont attachants et se dévoilent au fur et à mesure de la lecture. L’écriture est agréable, sans longueur et j’ai eu beaucoup de plaisir à passer quelque temps dans cette librairie. Ce roman nous démontre qu’il ne faut pas toujours écouter ce que les gens pensent des autres. Il faut plutôt se faire sa propre opinion en essayant de les connaître et de les comprendre. Aller vers les autres et savoir les écouter une chose importante à ne jamais oublier pour maintenir un peu de sérénité dans notre société si complexe. Une lecture agréable et positive.


La librairie de la seconde chance – Jackie Fraser – mai 2022 – Harper collins France

1 réflexion au sujet de “La librairie de la seconde chance – Jackie Fraser”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s