Jeunesse

Possession – Moka

En achetant la plus belle maison du quartier, les Vendôme pensaient avoir fait une bonne affaire et s’étaient réjouis d’y emménager avec leurs trois enfants. Une nuit, le pire est arrivé. Leur fille Lucrèce s’est jetée du toit, sous les yeux de Malo son petit frère. Traumatisé, le garçon a passé deux mois en hôpital psychiatrique. Depuis son retour, Malo a l’impression que la maison lui joue des tours et s’en prend à lui. Ses affaires changent de place, les murs de sa chambre font des gargouillis, les poignées de porte disparaissent. Même ses parents deviennent bizarres et vivent de plus en plus confinés. Malo est persuadé que la maison dans laquelle sa famille vient d’emménager est malfaisante. Elle les a pris au piège. Un piège mortel.

01

Je découvre Moka pour la première fois et j’ai de suite appréciée l’atmosphère de ce livre, surnaturelle, angoissante, à la limite de l’horreur. Malo est un jeune garçon que l’on a envie de prendre sous son aile, profondément meurtri par ce qu’il vient de vivre, on l’imagine heureux de rentrer chez lui après un séjour en hôpital psychiatrique. Pourtant ses proches le délaissent, comme si il était devenu étranger à sa propre famille. Même sa maison n’est plus le lieu sécurisant qu’il a connu. C’est comme si il vivait seul entouré d’êtres de plus en plus étranges. Sa maison n’est plus un havre de paix, c’est devenu la maison de l’horreur où des esprits semblent avoir pris possession des murs. Malo a besoin d’aide, heureusement son amie Alice va apporter une touche de fraîcheur et d’humour à cette ambiance pesante et apporter aide et secours à son ami.

La seconde partie est axée sur l’enquête et les personnages d’Alice et de sa sœur. Une partie qui m’a semblée trop longue, le personnage de Malo devenant quasiment inexistant alors qu’il était très présent dans la première partie de l’histoire. Comme si il y avait deux histoires dans un même livre. Une cinquantaine de pages de plus avec Malo et une fin moins rapide aurait vraiment pu en faire une histoire intéressante.

L’écriture est fluide et agréable mais j’avoue que mon avis sur ce livre est vraiment mitigé , trop d’invraisemblances, des chapitres qui n’apportent rien à l’histoire et le héros principal qui disparait de l’histoire bien trop vite.

tous les livres sur Babelio.com

Possession – Moka – janvier 2022 – L’école des loisirs

1 réflexion au sujet de “Possession – Moka”

  1. Un roman jeunesse qui me tente bien ! D’autant plus que les derniers que j’ai lus m’ont pas mal effrayée pour du jeunesse, bien plus que certains romans pour adultes. Je pense notamment à « Frissons au Mont Hemlock » de Katherine Arden et à « Dans la forêt de Hokkaido » d’Éric Pessan. Merci pour la découverte.

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s