Littérature générale

Après l’océan – Laurence Peyrin

En ce printemps 1912, parmi d’autres naufragés hagards tirés de l’océan, Letta Alistair, 24 ans, serre contre elle sa petite soeur Molly en regardant approcher la statue de la Liberté. Elles sont les deux seules survivantes de leur famille, engloutie comme 1491 personnes avec « l’insubmersible » Titanic.

Les sœurs Alistair ont tout perdu. Leur père, Charles, dit le roi de la tourte, célèbre pour ses pâtes brillantes, ses viandes moelleuses mêlées d’oignons caramélisés, avait embarqué famille et biens pour développer son savoir-faire à New York. Letta ne peut même pas s’autoriser le désespoir, car Molly l’inquiète, plongée depuis le drame dans un profond mutisme.

Le naufrage du Titanic est un événement majeur qui secoue toute l’Amérique, et les victimes sont prises en charge, logées à l’hôtel, examinées à l’hôpital. Et après ? Letta va devoir puiser très loin en elle pour survivre dans ce New York qu’elle n’aime pas et qu’elle ne comprend pas. Et se battre pour sauver sa petite soeur bientôt qualifiée de « folle » dans un siècle qui traite mal les fous.

01

Laurence Peyrin a choisi de créer son histoire sur un fond de tragédie, le naufrage du Titanic en 1912. Elle allie réalité et fiction en créant deux héroïnes rescapées du naufrage : Letta Allistair et sa sœur Molly. Comment survivre et reprendre goût à la vie quand on ne possède plus rien, dans une ville inconnue ? Orpheline et veuve, Letta n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort. Sa seule compagnie, sa sœur Molly qui depuis la tragédie demeure silencieuse, amorphe, ne sachant plus parler, ni sourire. Les médecins parlent de catatonie assimilée à la schizophrénie. Heureusement les associations vont leur permettre de se mettre à l’abri, de survivre mais Letta est bien consciente qu’il va lui falloir bien plus que du courage pour recommencer sa vie et pour sortir Molly de sa torpeur. Letta ne sombrera jamais, la tête haute elle va se battre, frapper aux portes pour obtenir un travail et pouvoir ainsi se loger et manger à sa faim. Travailler dans une pharmacie au rayon cosmétique va lui faire prendre conscience de ce qu’est réellement le monde du travail mais va aussi lui permettre de rencontrer Natalie, une fille meurtrie aussi par la vie mais qui sera sa confidente et sa bouée de sauvetage.

De sa plume fluide et très agréable Laurent Peyrin nous fait découvrir New-york et on sent tout l’amour et le respect qu’elle a pour cette ville. On a même l’impression d’être à ses côtés dans cette ville mythique. Elle met une nouvelle fois en avant des personnages féminins que l’on peut qualifier d’héroïques tellement elles font preuve de courage, de volonté dans une Amérique qui leur ouvre une porte vers le nouveau monde où les changements sont importants mais où rien ne semble impossible quand on ne se laisse pas abattre.

Après l’océan explore de nombreux thèmes comme le deuil, la reconstruction, la maladie, la place des femmes dans la société et celle des personnes dites « différentes », le rôle des médias. Une histoire très humaine, des personnages que l’on a du mal à quitter et qu’on aurait même envie de retrouver dans une suite qui nous ferait découvrir ce qu’elles sont devenues. Une lecture que je vous conseille et qui ne peut laisser personne insensible. Une belle leçon de vie que nous donne Letta Alistair.


Après l’océan – Laurence Peyrin – avril 2022 – Editions Calmann-Lévy

1 réflexion au sujet de “Après l’océan – Laurence Peyrin”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s