Littérature générale

Départ de feu – Adrien Gigax

César, trente ans, travaille dans le marketing. Il est pris dans le tourbillon de son époque : franglais, connexion, notifications. Sa bulle éclate lors de l’incendie de son immeuble : comment est-il possible qu’il ne connaisse ni le nom ni le visage de la pauvre dame qui a péri dans les flammes ? Elle était pourtant sa voisine de palier. Il réalise ce que cela a de terrifiant et prend la décision de rompre avec ce mode de vie qui l’émousse et qui l’éteint. La vie est ailleurs, mais où ? Ce sera la détox, les vaches, la montagne suisse, les îles de Polynésie et puis… quoi ?

01

Je découvre l’auteur dont c’est le troisième roman. Une histoire pleine d’humour, a la fois touchante et très actuelle. Aujourd’hui on parle de plus en plus de se mettre au vert, de changer de vie, de tout plaquer pour trouver sa voie. C’est que décide de faire César ce community manager. Hyper connecté tout le temps, partout et recevant de nombreux sms, mails et notifications , on pourrait croire qu’il en connait du monde et que sa vie est certainement trépidante. C’est pourtant tout le contraire et un événement va être le détonateur de son changement de vie. Le jour où sa voisine décède dans l’incendie de son appartement et que sa famille lui demande des précisions, des renseignements sur cette femme il se rend compte qu’il ne la connait même pas et qu’il ne l’a même jamais croisée. De quoi effectivement s’interroger sur le sens et les valeurs de la vie et quand son entreprise l’invite à un séjour détox c’est pour lui une révélation. Un changement de vie s’impose.

Adrien Gigax a décidé de nous faire voyager en même temps que son personnage principal. César quitte la Suisse pour la Polynésie, se forge des idées plus précises sur le sens de la vie au fur et à mesure de ses rencontres et on le suit avec plaisir dans ses pérégrinations. Une quête acharnée et foisonnante.

Ce roman n’est pas un livre de voyage, ni une histoire moralisatrice, c’est avant tout un livre plaisant, bien écrit, qui fait réfléchir et qui nous offre un final inattendu. La visibilité des messages que reçois César entre les paragraphes amène une note sympathique et complètement en phase avec notre société actuelle. Une lecture originale que j’ai eu plaisir à lire entre deux polars.


Départ de feu – Adrien Gigax – février 2022 – Editions Plon

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s