Polars & Thrillers

Jeu de peaux – Anouk Shutterberg

2019. À trente-trois ans, Juliano Rizzoni est un jeune peintre prodige encensé par la scène artistique contemporaine internationale.
Jet-setter et jouisseur à l’extrême, il affole autant les Unes des tabloïds que les galeries prestigieuses du monde entier.
Initié au Japon à la technique du tatouage Irezumi, aussi violente qu’ancestrale, il signe dix tatouages d’art sur le dos de ses amant(e)s.
L’affaire prend une tournure inquiétante lorsque les peaux tatouées sont déposées anonymement chez Sotheby’s Paris pour une mise aux enchères hors norme.
En l’absence de corps, le commissaire Stéphane Jourdain et l’inspectrice Lucie Bunevial, sont saisis de l’enquête pour homicides multiples….
Une affaire sanglante et terrifiante qui les mènera d’un bout à l’autre de la planète dans le milieu de l’art contemporain.

01

Un titre évocateur et une couverture qui laissent présager un thème rarement abordé dans les polars, celui de l’Irezumi. Je savais déjà que je découvrirai et surtout que j’apprendrai pas mal de choses sur cet art, celui des tatouages japonais.

Anoukh Shutterberg nous offre un polar noir et sanglant dont l’histoire est parfaitement maitrisée avec pour personnage central un peintre renommé, Juliano Rizzoni. Du mystère, des meurtres, du suspens et de l’originalité. Beaucoup de personnages d’origines diverses qui gravitent dans le milieu de l’art où l’argent coule à flots au milieu de conquêtes et d’ébats sexuels. On est dans un milieu où enquêter n’est pas chose facile pour le commissaire Jourdin même si sa collègue l’inspectrice Lucie Bunevial a étudié l’art avant son entrée dans la police et se sent assez à l’aise dans ce milieu.

Les chapitres alternent entre les différents personnages. On en sait un peu plus sur Juliano Rizzoni, sa famille, son enfance et sa fulgurante ascension dans le domaine artistique. Les différentes personnes tatouées par le peintre et directement touchées par cette affaire nous sont aussi présentées ce qui permet d’avoir tous les éléments pour suivre cette histoire aux multiples rebondissements mais qui n’est pas faite pour ceux qui ont froid aux yeux.

L’enquête en elle-même est assez complexe mais tellement hors norme que le commissaire Jourdin y passe ses journées, ses nuits en laissant de côté sa vie familiale. La confiance est le maître mot avec sa collègue Bunevial et cette dernière va tenir un rôle important et inattendu dans cette enquête.

Comme souvent, j’aimerais vous en dire bien plus sur jeu de peaux mais ce serait vous révéler des moments et situations cruciaux et l’important est de le lire pour vous faire votre propre idée. Un premier roman sur un thème original, bien construit avec peut-être quelques situations dont le déroulement est parfois un peu trop « facile ». Il m’a manqué un petit peu d’imprévus et de renversements de situations.

Les salons littéraires reprennent et je vais aller à la rencontre d’Anoukh lors de sa venue le 27 novembre prochain au Festival de Polar’Osny (Val d’Oise). J’ai toujours plaisir à rencontrer les auteurs même les moins connus qui comme Anoukh ont offert aux lecteurs un bon premier polar.


Jeu de peaux – Anouk Shutterberg – avril 2021 – 9782259306249 – Editions Plon

4 réflexions au sujet de “Jeu de peaux – Anouk Shutterberg”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s