Thrillers psychologiques

Les eaux noires – Estelle Tharreau

Lorsque les eaux noires recrachent le corps de la fille de Joséfa, personne ne peut imaginer la descente aux enfers qui attend les habitants de la Baie des Naufragés.
L’assassin restant introuvable, à l’abri des petits secrets et des grands vices, une mécanique  de malheur va alors tout balayer sur son passage…
Les révélations d’un corbeau, la détresse d’une mère et le cynisme d’un flic alimenteront l’engrenage de la rumeur, de la suspicion et de la haine.
Joséfa réussira-t-elle à survivre à la vérité ?

01

Un thriller psychologique original et de très grande qualité. L’auteur nous entraîne dans la baie des naufragés, nom on ne peut plus prémonitoire car au bout de quelques pages de lecture, on sent déjà une atmosphère oppressante et particulière. Une petite communauté peuple cette baie, où tout le monde se connait, peut-être parfois trop bien, y réside même un policier. Quand le corps de Suzy, 17 ans est retrouvé au fond de la baie, chacun y va de ses avis, ses idées et lâche des détails, des impressions qui ne font pas avancer l’enquête bien au contraire et qui plongent dans la rage et la colère, Joséfa la mère de Suzy. Elle souffre, elle veut connaître l’assassin de sa fille mais ne reflète pas l’image d’une mère courage comme dans la plupart des histoires que l’on lit sur ce thème. Elle revêt l’apparence d’une femme peu aimable, enfermée dans sa douleur qui se culpabilise. Peu à peu l’atmosphère va devenir de plus en plus pesante, chacun soupçonnant l’autre, la rumeur sera destructrice et l’enquête est toujurs au point mort. L’arrivée d’un nouveau policier va perturber et destabiliser tout ce voisinage. Il n’a pas l’intention de se faire aimer ni de ses collègues ni des gens qu’il côtoye. Son but, trouver l’assassin de Suzy , il veut du résultat et il s’en fait un devoir.

Une très bonne lecture. Pas de suspens insoutenable, tout se met en place assez lentement car tout est dans les mots et non dans l’action. C’est très important et c’est surtout ce qui rend ce thriller original. La trame de l’histoire est parfaitement travaillée, l’ambiance lourde et l’écriture d’Estelle Tharreau parfaite. Elle garde son lecteur sous emprise avec des chapitres courts et des pistes que l’on a à peine le temps d’effleurer avant un changement de cap qui nous plonge dans une totale indécision. Un régal pour les amateurs de thriller. Une auteure dont on parle de plus en plus et qui vient d’obtenir le « prix du roman noir de Cognac » pour son livre « la peine du bourreau ».


Les eaux noires – Estelle Tharreau – octobre 2021 – 978-2-37258-092-2 – Editions Taurnada

1 réflexion au sujet de “Les eaux noires – Estelle Tharreau”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s