Polars & Thrillers

La saignée – Cédric SIRE

«  Est-ce que tu aimes ?  » clame le site sous la photo d’un cadavre mutilé.

Sur le Dark Web, il existe des espaces interdits au commun des mortels où les voyeurs de la pire espèce assouvissent leurs pulsions. 
Estel Rochand a été écartée de la police à la suite d’une terrible bavure qui a causé la mort d’une innocente. Sa vie est en miettes, son couple à la dérive. Désormais garde du corps de seconde zone, cette ancienne championne de boxe se fraie un chemin dans l’existence comme elle l’a toujours fait  : à coups de poing. Prise dans un engrenage infernal, Estel a de plus en plus de mal à contrôler ses accès de violence.
Quentin Falconnier, policier spécialisé en cybercriminalité, enquête sur un site du Dark Web, qui propose des vidéos de torture et de mise à mort en direct. Qui peut bien se cacher derrière cette «  red room  » appelée  La Saignée,  diffusant des meurtres à la perversité absolue ? Le jeune homme se lance corps et âme dans cette nouvelle croisade  : découvrir l’identité du coupable derrière le masque du bourreau, et l’arrêter. Coûte que coûte.
Un terrible compte à rebours a commencé.

01

Cédric Sire est un des auteurs que je lis sans même regarder les 4ème de couvertures de ses thrillers. Je n’ai pas tenté la lecture de ses premiers livres de style beaucoup plus fantastique auquel en général je n’adhère pas trop, quel que soit l’auteur.

Le souhait de Cédric Sire quand il écrit un livre est tout d’abord de faire plaisir à ses lecteurs en leur offrant une histoire où ils vont frémir, vibrer, se régaler car il les connait très bien. Très présent en salon littéraire, il prend le temps de discuter avec chacun d’eux et leurs goûts n’ont plus de secrets pour lui. Avec « la saignée » ils les gâte et ils vont être servis.

Une « red room » où ont lieu les pires abominations. La victime « confortablement » installée dans un fauteuil semblable à celui du cabinet du dentiste va subir les pires tortures commanditées par 6 participants installés derrière leurs écrans et exécutées par un bourreau toujours silencieux. Bienvenue dans le monde du dark web où les voyeurs aux premières loges assouvissent leurs pulsions dans cette pièce où comme son nom l’indique le rouge est omniprésent . Peint sur le sol, les murs, couleur du sang qui s’écoule du corps des victimes en projection macabre.

Quentin Falconnier est un flic obsédé et passionné par la cybercriminalité, très doué, il est, selon ses dires le meilleur dans ce domaine tout en étant parfois borderline. Quand il est sur une affaire, il oublie tout pour s’y consacrer entièrement pendant des heures, sans dormir ne se sentant bien que dans une pièce entouré d’ordinateurs et d’écrans. Il va traquer sans relâche le coupable de ces meurtres diffusés en direct sur la toile, jusqu’à l’obsession.

Estel Rochand ex-flic vit au travers de la violence qu’elle donne, qu’elle reçoit et rien ne l’arrête. Meurtrie par son passé destructeur elle ne sait plus aimer, elle ne connait que ses poings. Reconvertie en garde du corps, elle va assouvir son besoin de violence en rendant coups pour coups dans une souffrance quasi constante.

Un thriller parfaitement construit dans lequel l’auteur joue avec les nerfs du lecteur. Un univers sombre, glauque très violent, oppressant où les protagonistes n’ont aucune limite. L’univers du dark web et ses activités illicites fait froid dans le dos surtout en pensant à ces nombreux êtres abjects, emplis de pulsions destructrices qui sévissent dans l’ombre . Les chapitres sont très courts, juste le temps de reprendre son souffle, de se forger des hypothèses que l’on passe au suivant. Romans chorales où tous les personnages sont analysés sans être trop développés. Pas le temps de s’y attacher et ça ne m’a aucunement gênée, car j’étais beaucoup trop accaparée par les détails des actions, de l’avancée de l’enquête avec le besoin de faire une pause de temps en temps. Contrairement à certains je ne l’ai pas dévoré, même si l’envie de savoir où l’imagination de Cédric Sire allait m’emmener était omniprésente. Je n’avais tout simplement pas envie de quitter ce thriller véritable page turner qui est pour moi le plus pointilleux et précis de l’auteur. On y sent un réel travail de recherche et de précision dans les lieux et le monde du dark web.

Je ne vous en dirais pas plus même si l’envie ne manque pas, quand on aime on a envie d’en parler encore et encore avec le risque de parfois dévoiler ce qu’il est tant plaisant de découvrir lors de la lecture. Si vous aimez plonger dans la noirceur de l’âme humaine , rencontrer des personnages aux âmes blessées, le tout sans fard et sans concession, « la saignée » fera partie de vos prochaines lectures.


La saignée – Cédric Sire – septembre 2021 – 9782213721088 – Fayard noir

6 réflexions au sujet de “La saignée – Cédric SIRE”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s