Romans humoristique

On ne choisit pas sa famille – Cécile Pellault

Une mère qui adopte sa quatrième grand-mère, une cheffe qui l’assigne à des missions improbables, un mari en crise
de paternité aiguë, la semaine de Camille n’était tout simplement pas assez chaotique…

Le coup de fil de son frère d’une prison en Floride achève le rêve de Camille d’une vie et d’une famille ordinaires.

Elle devra compter sur les compétences de chaque membre de son invraisemblable famille à l’arbre généalogique greffé
pour tirer son frère de la geôle où il est retenu par des autorités locales obsédées par la lutte antiterroriste.

Son cousin Mike, ses meilleurs amis Marie et Justin, ses grands-mères Leti et Maria, Oncle Clovis, le beau passeur de clandestins Carlo, la communauté New Age de Wilma et Chris : des deux côtés de l’Atlantique, les forces de cette tribu composée, recomposée, décomposée et de toutes les bonnes âmes que le destin mettra sur sa route vont se mobiliser.

01

Une lecture parfaite pour cette période estivale. Même si le soleil n’est pas forcément toujours au rendez-vous cette année, les vacances d’été sont pour certains le moment où les familles se retrouvent dans une location commune ou une maison de famille.

La famille, parlons-en justement ou plutôt laissons Cécile Pellault nous faire découvrir une famille spéciale. Peu importe les liens du sang, cette famille accueille des membres choisis et triés sur le volet et qui augmente chaque année. Inutile de compter les membres, pour eux c’est à la vie à la mort. Camille s’en rend compte lorsque son frère se retrouve en prison et qu’il faut absolument qu’elle le sorte de là.

Des situations touchantes, désopilantes, remplies d’humour et de tendresse. C’est cela que vous allez découvrir dans « on ne choisit pas sa famille ». Pas de longueur, pas de prise de tête, on se laisse bercer dans l’aventure où la solidarité est le maître mot. Un roman a intercaler entre deux thrillers, parfait pour se vider la tête et changer d’atmosphère.

J’ai eu la chance de gagner ce livre grâce au groupe « collectif polar » que je remercie une nouvelle fois ainsi qu’à Cécile Pellault que j’espère revoir très bientôt en salon.


On ne choisit pas sa famille – Cécile Pellault – juin 2021

3 réflexions au sujet de “On ne choisit pas sa famille – Cécile Pellault”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s