Polars & Thrillers

Coraline Croquet – les ombres de l’innocence

Quelques jours avant Noël, Vincent se fait enlever, est emmené dans les bois et est passé à tabac. Pourquoi ? Il ne le sait pas. Mais il sait que sa fille de 18 mois était dans sa chambre lorsque les voyous ont sonné à sa porte et que sa femme ne rentrera pas avant le lendemain. Laissé pour mort dans la forêt, il parvient néanmoins à atteindre une maison et à demander de l’aide. La jeune femme chez qui il vient de frapper s’appelle Emilie, elle est infirmière et vit toute seule avec son chien. Refusant de l’aider au départ, elle cède lorsque Vincent mentionne son bébé, Emma. Mais si Vincent se croit tiré d’affaire, son cauchemar ne fait en réalité que commencer.

01

J’ai eu la chance de recevoir ce livre alors que je n’en avais jamais entendu parler ni même vu la couverture. Le résumé alléchant semble correspondre à mon style de lecture et ma curiosité me pousse aussi à découvrir de nouveaux auteurs. C’est le premier roman de Coraline Croquet.

Un huit clos qui ressemble par certains côtés à « Misery » de Stephen King. Un homme et une femme seuls dans une habitation proche d’une forêt où personne ne peut entendre les cris, les supplications et la douleur humaine. Un homme qui ne comprend plus ce qui lui arrive depuis qu’il a été roué de coups et ce que veut cette femme chez laquelle il a demandé asile. Son seul but est de retrouver sa fille, plus rien ne compte pour lui et il ne s’attend certainement pas à avoir franchit le seuil du domicile d’une femme blessée, meurtrie par une enfance empreinte de violence et de blessures irréversibles à la limite de la folie.

Un roman sombre où les personnages sont très développés. L’auteure prend son temps pour nous dévoiler le vécu de Vincent et d’Emilie sur fond de torture et de souffrance. Difficile d’imaginer ce qui se passe dans la tête de cette femme et ce qu’elle compte faire de cet homme qui devient de plus en plus un fardeau. Pourtant une dose de tendresse et d’émotion va venir tout remettre en question.

Un polar haletant où le suspens est omniprésent. L’auteure fait progresser l’histoire avec de nouveaux évènements malgré la mort qui se profile de plus en plus, difficile d’imaginer une fin heureuse et sereine. Coraline Croquet a une écriture vive et enlevée même si par moments l’histoire s’essouffle avec quelques longueurs alors qu’un évènement survenant dans la seconde partie aurait mérité d’être un peu plus développé. Cependant le final est totalement inattendu et peut-être aurons-nous l’occasion de découvrir une suite ?

« Les ombres de l’innocence » est un polar et premier roman de l’auteure qui tient toutes ses promesses et que je suis heureuse d’avoir découvert. Il a mérité sa place de finaliste pour le prix du polar belge Fintro.


Les ombres de l’innocence – Coraline Croquet – avril 2021 – 9782380753240Kennes éditions

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s