Littérature générale

La divine comédie de nos vies – Gavin’s Ruiz

« Une seule chose est sure : j’aurais dû dire stop avant. Avoir le courage de parler. Sans le savoir, ma femme et son amant m’ont fait le plus beau cadeau du monde. »

01

J’attendais avec une grande impatience ce nouveau roman de Gavin’s Ruiz. Je l’ai découvert dans « comment papa est devenu danseuse étoile » et « le club des feignasses ». Deux titres qui interpellent et que j’ai lu grace à ma fille. Gavin’s Ruiz est un auteur qui est là où on ne l’attend pas et il le prouve encore avec « la divine comédie de nos vies ». Les amis, la famille sont toujours au centre de ses écrits avec ce petit plus qui étonne, interpelle et touche profondément.

40 ans un âge où souvent l’on se pose pour réfléchir à son parcours de vie, ce que l’on a construit, ce qui subsiste encore quelques années après mais aussi les échecs et les périodes de doute. Un âge où on ne s’interdit plus d’être heureux. Ce sont ces questions que se pose Jérôme. Il s’ennuie dans sa vie, ne se reconnait plus dans la routine quotidienne et prend conscience qu’il doit enfin se montrer égoïste et penser à lui. Très difficile cette remise en question quand on a de vrais amis comme Marc, Sacha, Olivia, Juliette, que la réussite sociale est là et qu’aux yeux des autres il ne lui manque rien. Ce changement dont il a désespérément besoin il va l’amorcer en mettant au point un plan avec un de ses amis. Ce plan est complètement fou et terrible à la fois. Il le prépare pour lui, rien que pour lui car enfin il trouve ce courage de ne penser qu’à lui. Ses amis comprendront-ils sa décision ?

Ce roman choral nous fait découvrir des êtres très attachants et une bande de copains comme la leur est une chose précieuse. Chacun va nous relater des anecdotes, leurs aventures parfois tristes ou touchantes mais toujours empreintes d’amour et d’amitié. L’ambiance de ce roman fait penser à certains films comme « nous irons tous au paradis », « le cœur des hommes » et on s’y sent bien. C’est une bouffée d’oxygène qui fait booste et le seul regret que j’ai c’est qu’il est beaucoup trop court. Comme pour le club des feignasses cette lecture m’a réservée des surprises : Le besoin et le choix de Jérôme est inattendu, courageux aussi et il serait vraiment bien de le découvrir dans son autre vie.

Un roman qui fait beaucoup de bien et qui met en avant cette chose si précieuse dans la vie quand on a la chance de la connaître : l’Amitié. Si vous ne connaissez pas Gavin’s Ruiz laissez-vous tenter par ses écrits sans oublier le formidable « club des feignasses ».


La divine comédie de nos vies – Gavin’s Ruiz – mars 2021 – EAN13 : 9782226444363 – Albin Michel

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s