Littérature générale

Nos corps étrangers – Carine JOAQUIM

Quand Élisabeth et Stéphane déménagent loin de l’agitation parisienne avec leur fille Maëva, ils sont convaincus de prendre un nouveau départ. Une grande maison qui leur permettra de repartir sur de bonnes bases : sauver leur couple, réaliser enfin de vieux rêves, retrouver le bonheur et l’insouciance. Mais est-ce si simple de recréer des liens qui n’existent plus, d’oublier les trahisons ? Et si c’était en dehors de cette famille, auprès d’autres, que chacun devait retrouver une raison de vivre ?

01

Je me suis tout d’abord arrêtée devant cette couverture que je trouve magnifique et très énigmatique. Dès les premières pages je me retrouve plongée dans un drame familial dont je ne capte pas l’importance avant plusieurs chapitres. Tout se met en place lentement et l’auteure prend le temps de nous décrire la vie de cette famille où Stéphane le père a décidé pour faire plaisir à son épouse de changer de vie et de partir en province. Un nouveau lieu où elle pourra s’adonner à sa passion pour la peinture, une façon pour lui de lui prouver son amour et se faire pardonner un moment d’égarement qui a fortement remis en cause son couple. Maëva leur fille n’est pas du tout enchantée par ce changement de vie, son cœur est resté à Paris. En pleine tourmente elle se révolte.

Ce changement de vie sur lequel Stéphane a fondé beaucoup d’espoir n’aura pas du tout l’effet escompté et c’est ce que va nous faire découvrir Carine Joaquim. Cette famille vivra en fait comme beaucoup d’autres où les membres se croisent chaque jour sans plus se soucier de ce que l’autre vit, ressent, aime ou déteste. Chacun se croisera avec sa rancune, ses regrets et essayera de chercher ailleurs son bonheur et sa plénitude sans imaginer le chaos dans lequel ils vont tous basculer.

Un roman assez court de 232 pages dans lequel Carine Joaquim donnera la parole à chaque personnage. Elle décrypte très précisément la personnalité de chacun tellement habilement qu’on a réellement l’impression d’être dans leurs têtes, leurs pensées. Au fur et mesure de l’histoire, l’ambiance devient pesante, la tension monte jusqu’au drame final et totalement imprévisible. Je me suis particulièrement attachée à Maëva qui est au début de sa vie, qui a tout a construire et qui cherche irrémédiablement un refuge, hors de la sphère familiale. Je ne peux que vous conseiller ce roman profondément humain, intense et au ton très juste.


Nos corps étrangers – Carole Joaquim – Janvier 2021 – La manufacture de livres

ISBN 978-2-35887-724-4

3 réflexions au sujet de “Nos corps étrangers – Carine JOAQUIM”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s