Polars & Thrillers

Les yeux bleus – Sébastien DIDIER

20200802_110648

1986. Une famille est assassinée dans sa villa près de Saint-Paul-de-Vence. Le père, la mère et leurs jumeaux d’à peine deux ans. Un crime monstrueux qui demeurera impuni.

2018. Anthony Delcourt sait que la vie de son fils ne tient plus qu’à un fil. Le petit Maxime a été enlevé en plein jour, dans le jardin de la demeure familiale à Nice. Chaque minute qui passe réduit les chances de le retrouver sain et sauf.

Emballement médiatique, services de police et de gendarmerie en ébullition, l’affaire prend rapidement une dimension exceptionnelle. Car l’enfant n’est pas n’importe qui. Il est le petit-fils du millionnaire Claude Cerutti, homme d’affaires à la réputation sulfureuse et puissante figure locale.

Celui-ci en est persuadé : à travers cet enlèvement, c’est lui que l’on cherche à atteindre.

Lui, son nom, sa famille.

Et ses secrets.

01

Ces deux histoires qui à priori n’ont rien en commun vont nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page. Les chapitres alternent entre l’assassinat d’une famille en 1986 et l’enlèvement de Maxime en 2018 et le moins que l’on puisse dire c’est que Sébastien Didier prend son temps pour nous détailler les lieux, cette ville de Nice qu’il connait bien, les personnages, leurs caractères et même l’expression des visages. Il nous fait entrer dans la vie intime de deux familles et nous décrit chaque situation sans omettre le moindre détail, il pense à tout. l’avant, le pendant, l’après avec un vraisemblance stupéfiante.

A aucun moment cette histoire ne m’a paru impensable, surfaite, tirée par les cheveux, tout est étudié, travaillé et rien n’est laissé au hasard, sans en faire trop et surtout sans longueurs. Un travail d’orfèvre comme une araignée tissant sa toile tout en laissant planer les doutes. Sébastien Didier a vraiment fait preuve d’imagination  pour cette histoire où toutes les pièces s’imbriquent parfaitement et pour moi c’est une réussite : Ecriture très fluide , personnages et lieux travaillés et suspens omniprésent.

Aucune lassitude pendant ces 550 pages, cependant je vous conseillerais de vous poser tranquillement lors de la lecture car les nombreuses dates, situations et personnages pourraient facilement vous faire perdre le fil de cette histoire et ce serait vraiment dommage de passer à côté.

auteur

Sébastien Didier est originaire de Nice, où il vit avec sa famille. Passionné de lecture et d’écriture depuis toujours, mais aussi de cinéma et de nouvelles technologies.

Il a été finaliste du concours Thriller « Derrière les Portes » sur la plateforme d’écriture Fyctia et a obtenu le coup de pouce de l’écrivain B. A. Paris qui a qualifié son premier roman « Je ne t’oublie pas » de « véritable page-turner ».


Les yeux bleus – Sébastien DIDIER – Parution juillet 2020 – Hugo&Cie format poche

 

 

2 réflexions au sujet de “Les yeux bleus – Sébastien DIDIER”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s