Romans noirs

Un accident est si vite arrivé – Sophie LOUBIERE

InFrame_1594907018537

Comment toucher une grosse indemnité d’assurance avec une boîte d’allumettes, se retrouver en photo dans le journal, faire bon usage de son pouce ou supporter d’être aussi beau que Brad Pitt ? Lorsque les mauvaises intentions deviennent des actes criminels, attendez-vous à ce que les imbéciles jouent de malchance et que les innocents soient victimes d’un destin bien ingrat.
Ces vingt-deux nouvelles courtes et percutantes mettent en scène cet instant où le quotidien dérape. Des histoires qui nous renvoient à nos désirs les plus noirs et à nos pulsions inavouées, une écriture soulignée par un humour aiguisé au couteau, voilà la promesse de moments de lecture tout aussi saisissants.

01

22 nouvelles dans un recueil de 150 pages ça interpelle et ça intrigue. Les nouvelles n’ont généralement pas la côte auprès des lecteurs français et c’était mon cas il y a quelques années. Ceux qui me suivent ou me connaissent savent que dans mes lectures j’ai besoin de m’attacher aux personnages et d’avoir un minimum de détail pour m’imprégner de l’histoire ce qui est rarement le cas dans les nouvelles.  Pourtant plus je les découvre et plus je les apprécie.

Sophie Loubière écrit depuis de nombreuses années et est surtout connue pour ses romans noirs. Changement de registre avec « un accident est si vite arrivé ». Ça n’est pas un roman mais un recueil où elle a rassemblé 22 nouvelles qui pour certaines ont été écrites en 1995, notamment pour des émissions de radios car Sophie à plusieurs cordes à son arc et la radio est aussi son métier.

Deux à cinq pages par histoires pour faire ressortir les côtés sombres de notre existence et les comportements humains. La vie quotidienne en premier plan avec ses travers, ses accidents, sur fond de vengeance savamment dosée de cynisme sans oublier une pointe d’humour. La gentillesse n’est pas au rendez-vous, les protagonistes sont cruels, déterminés ce qui vient démentir le proverbe « l’enfer est pavée de bonnes intentions ». Certaines histoires m’ont touchées plus que d’autres ce qui sera je pense le cas de tous les lecteurs mais elles ont chacune leur intérêt. En refermant ce livre on en viendrait presque à suspecter ses voisins, ses proches et à se demander ce qu’il peut bien se passer chez eux une fois la porte refermée.

Je trouve l’idée de ce recueil excellente car ces nouvelles de 4 à 5 pages peuvent être lues lors de réunion entre copains, sur la plage, au sein d’un groupe de lecture comme des pages de faits d’hivers et c’est une occasion aussi de découvrir ou redécouvrir le talent de Sophie Loubière. Un autre style de lecture qui a trouvé sa place dans le programme des lecteurs assidus dont je fais partie.


Un accident est si vite arrivé – Sophie LOUBIERE – Parution juin 2020  – chez Pocket

10 réflexions au sujet de “Un accident est si vite arrivé – Sophie LOUBIERE”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s