Littérature générale

FRIEDA la véritable histoire de Lady Chatterley – Annabel ABBS

51sVVSYy5dL._SX327_BO1,204,203,200_

Le destin d’une femme exceptionnelle.
Une histoire d’amour qui est devenue synonyme de libération sexuelle.

En 1912, une jeune baronne allemande vivant à Nottingham commet l’irréparable : elle quitte son confortable foyer et ses trois adorables enfants pour vivre son amour. La décision de Frieda von Richthofen va donner naissance à l’un des plus grands scandales de son temps.
Mais qu’est-ce qui peut pousser une femme à quitter ses enfants ? Quel amour peut être plus fort que celui d’une mère ?

Inspiré d’une histoire vraie, Frieda raconte le parcours courageux de celle qui a inspiré l’œuvre de D.H. Lawrence et notamment le très sulfureux roman L’Amant de lady Chatterley.
Il explore les sentiments et les émotions complexes qui traversent une femme qui se bat pour être à la fois libre et mère. Des questions qui résonnent encore aujourd’hui.01

Je me souviens avoir lu il y a de nombreuses années le roman de D.H. Lawrence, « l’amant de Lady Chatterley ».  Vu les commentaires et la réputation qu’avait ce livre, j’ai eu l’impression de braver l’interdit, pourtant il n’en fut rien et j’en garde un bon souvenir.

Annabel Abbs nous entraîne dans le quotidien de Frieda Weekley qui a quitté son Allemagne natale pour se marier à un professeur d’anglais Ernest Weekley. La culture tient une énorme place dans sa vie et ce homme était pour elle le symbole de la liberté, celui de fuir les conventions et de braver l’interdit, celui d’épouser un homme en dessous de sa condition. Pourtant cet homme ne lui fait pas partager ses idées, ses envies, ses passions. Il la voit comme la mère de ses enfants et non comme une compagne avec laquelle il pourrait partager autre chose que les repas et les devoirs conjugaux. Il ne la voit plus, elle fait partie des meubles. Lors d’une visite chez sa sœur Elisabeth, elle perçoit le monde autrement et à envie d’explorer autre chose, de profiter de la vie, d’aller vers ses envies et cela passe par le désir de se sentir aimer et de découvrir les plaisirs autrement notamment avec un jeune étudiant.

J’ai été très touchée par cette femme, cette mère qui fit scandale par son comportement. Ses enfants, elle les aime éperdument mais elle nous fait vraiment comprendre qu’être mère cela n’empêche pas de pouvoir profiter, braver certains interdits qui sont presque  banalisés aujourd’hui mais qui faisaient scandale dans les années 1900. Toute sa vie son meilleure rôle fut celui d’être mère et sa rencontre avec D.H. Lawrence va bouleverser son existence. Elle a osé, elle est allée au bout de ses envies mais elle a souffert aussi.

L’écriture est agréable, pas de longueurs et les personnages sont très bien développés. Les chapitres alternent entre les pensées de chacun. Après un démarrage un peu lent, je me suis sentie très impliquée dans la vie de Frieda et je fus très sensible à son histoire. La nature, les paysages, les lieux sont très bien décrits et donnent envie de voyager.

C’est un parcours de vie intéressant, l’ouverture d’une voie vers la liberté et la libération sexuelle que je vous invite à découvrir.


Frieda – Annabel ABBS – Parution mai 2020 – HC éditions

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s