Littérature générale

L’échappée douce – Laurence COUQUIAUD

20190622_101345

« Quarante-huit heures, cinquante peut-être, qu’est-ce donc dans toute une vie ? Trois jours sur le calendrier qui bousculent une existence, sa stabilité et son lot de certitudes. »

Claire et Callum sont d’âges et de mondes différents. Tout semble les séparer. Pourtant, ils se rencontrent le temps d’une parenthèse inattendue. Savourant cette échappée douce loin de sa famille, Claire va entraîner Callum à la découverte des lieux cachés de Paris : leurs vies, leurs maux du passé vont se révéler au fil de leur déambulation, faisant naître une attirance mutuelle. Jusqu’au point de bascule.

Entre les palpitations d’un nouvel amour et la quiétude d’une vie qui s’est reconstruite, entre remords et regrets, y a-t-il pour Claire un bon choix ?

Et vous, que feriez-vous à sa place ?

01

« L’échappée douce » , un titre totalement en adéquation avec l’histoire de ce couple et de cette rencontre inespérée qui va bouleverser toute leur existence.

La nièce de Claire a gagné un concours pour passer 48 heures avec Callum, un acteur de série à succès mais au dernier moment elle ne peut y assister et demande à sa tante de la remplacer. Claire accepte même si elle ne connait ni la série ni l’acteur.

Ils vont apprendre à se connaitre et Claire va lui faire visiter Paris, cette ville qu’elle aime tant et où elle a passé de nombreuses années. Ils vont déambuler dans différents quartiers, dans les rues de Montmartre et petit à petit ils se laissent aller à quelques confidences sur leurs vies respectives. Ils vont même se trouver un ami commun.

Ces 48 heures vont être une parenthèse inattendue dans leur vie. Claire est mariée, mère de famille et Callum se contente de relations éphémères. Quelques années les séparent et leurs vies sont diamétralement opposées. Cependant la curiosité de Callum pour les goûts de Claire vont la faire se sentir importante, appréciée, aimée mais jusqu’où est-elle prête à aller ?

Je me suis tout de suite attachée à Claire et Callum car bien que très différents, ils sont attachants, chacun à leur manière et ils vont apprendre beaucoup de cette rencontre inattendue.

L’écriture de Laurence Couquiaud m’a enchantée et c’est vraiment le mot. On pense commencer une histoire classique, un homme, une femme, une rencontre et l’amour au bout du chemin. C’est encore plus beau, plus inattendu et plus émouvant que cela. Un gros coup de cœur pour l’histoire et pour l’écriture de l’auteur. Une très belle découverte.

Je vais m’empresser de lire son premier roman « la mémoire sous les vagues », trop de retrouver cette écriture enchanteresse.


auteur

Laurence Couquiaud est une ancienne chercheuse sur les mammifères marins, passionnée de mer, de céramique, et d’ailleurs, particulièrement du Japon où elle a vécu et d’Asie.

Globe-trotteuse, elle a remisé ses palmes pour l’écriture .

L’échappée douce (Mazarine, 2019) est son deuxième roman.

« La mémoire sous les vagues » (Les nouveaux auteurs) son premier roman, a reçu le Prix Femme Actuelle en 2016, et le Prix du roman au salon de Cosne-sur-Loire.

« Les Calanques » (Magella & Cie, 2018), collection Pour l’amour de.., vous invite au voyage.

« Artemisia, une plante pour éradiquer le paludisme » (Actes Sud, Domaine du possible, 2018, avec Lucile Cornet-Vernet), présente une solution alternative naturelle pour guérir ce terrible fléau.


L’échappée douce – Laurence COUQUIAUD – Parution mai 2019 – Editions Mazarine

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s