Littérature générale

Libre d’aimer – Olivier MERLE

20190301_151637

Paris 1942. L’Amour entre deux femmes que tout oppose c’est ce que l’on va découvrir dans ce roman en rencontrant tout d’abord Esther, cette jeune fille juive de 20 ans, perdue, errante dans la rue sans savoir ce qu’elle va devenir depuis l’arrestation de ses parents. Elle ne sait pas où ils ont été emmenés et surtout si elle va les revoir. Assise sur un banc, elle observe une femme assise à la terrasse d’un café, pleine de prestance, tellement magnifique qu’elle a du mal à en détacher son regard. Cette femme semble perdue dans ses pensées. Pourtant le jour où elle pose sa main sur l’épaule d’Esther, ce sera le début d’une vie différente.

Cette femme se nomme thérèse Dorval, mariée à un riche entrepreneur cynique, violent, il est peu présent et préfère collaborer avec les allemands. Thérèse va prendre Esther à son service et la sauver de la rue et du danger. Les deux femmes vont se rapprocher, se désirer, se découvrir, s’aimer sans pouvoir le crier au grand jour car cet amour est interdit. Pour le vivre pleinement il va leur falloir résister, se cacher, éviter les bombes alliées et se réfugier à Dinard où le destin décidera pour elles si il faut se séparer pour survivre ou accepter de mourir par amour.

01

Deux sujets difficiles dans ce roman : être juif en 1942 et aimer une personne du même sexe que soi. Ces deux aspects sont traités très simplement par l’auteur avec des attitudes, des mots qui font que l’on se sent presque intégré dans la vie de ces deux femmes. Elles viennent de milieu social différent ce qui n’est pas forcément facile car Esther ne connait pas le luxe et a toujours appris à vivre simplement. Thérèse a l’habitude de satisfaire toutes ses envies et ne sait pas du tout économiser. Ces deux personnalités au delà de l’amour qu’elles éprouvent l’une pour l’autre vont être complémentaires.

La découverte de leur amour, les sentiments, les gestes et les moments de bonheur sont décrits avec beaucoup de pudeur. Seule ombre au tableau, la crainte qui les entoure et cette peur omniprésente que cet amour soit découvert et qu’elles sont obligées de cacher aux yeux des autres alors qu’elles auraient envie de faire partager leur bonheur. A la lecture de ce livre, on se rend compte qu’être différent dans ses choix de vie, notamment être homosexuel est loin d’être facile et que cela n’a finalement pas beaucoup changé aujourd’hui en 2019.

Un très beau premier roman pour Olivier MERLE.


Libre d’aimer – Olivier MERLE – Parution janvier 2019 – XO Editions

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s