Polars & Thrillers

Le manufacturier – Mattias KÖPING

20190216_134314

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l’avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet… Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s’empare de l’affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l’inimaginable s’en échapper.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L’avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Crimes contre l’humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l’étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l’Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.

N’ayez pas peur.

Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n’y a pas d’autre issue.

01

Une chose est certaine, j’attends toujours les parutions des Editions Ring avec beaucoup d’impatience car  je sais que je vais basculer dans un autre monde ou tout au moins différent de mon univers habituel. Leurs polars et thrillers me chamboulent, me broient le cœur et surtout je les garde en mémoire tellement les auteurs et leurs personnages sont inoubliables. Pas de mièvrerie, c’est du lourd, du brutal, de la littérature noire et j’en redemande.

Je n’ai pas suivi en détail les guerres en Europe de l’Est mais derrière le travail de l’auteur on apprend vraiment beaucoup sur ce pays et ses conflits. Prostitution, drogue et violence à chaque page au milieu de personnages prêts à tout pour parvenir à leur fin, pour assouvir leur vengeance et  faire face à un passé qui les a meurtris et profondément marqués.

Certains chapitres sont à la limite de l’insoutenable et parfois j’ai certainement du avoir des expressions sur mon visage qui ont  parfaitement retranscris toute l’horreur présente dans les nombreuses pages. De l’action en permanence, des rebondissements et face à soi toute la bestialité humaine. Vous l’aurez compris, nous sommes très loin du pays des bisounours et cette lecture est bien sûre réservée à un public aguerri.

Certains se demanderont pourquoi montrer tant d’enthousiasme sur ce genre de lecture. Tout simplement car cela sort des habitudes, du contexte et du gentil flic au bord du divorce et porté sur l’alcool qu’on lit trop souvent et que l’on oublie très vite, même si j’avoue humblement que j’ai fait l’impasse sur un long passage tellement sordide qu’il en devenait insoutenable.

Le manufacturier restera un moment inoubliable et je remercie Mattias KÖPING que l’ai rencontré à plusieurs reprises et toujours avec beaucoup de plaisir. Un auteur talentueux qui va au bout de ce qu’il pense et qui a également écrit les démoniaques pour lequel j’ai donné mon avis ici. C’est un auteur à l’écoute de ses lecteurs qui prend toujours le temps lors des salons littéraires de discuter et de se prêter au jeu des photos. 

20190112_155658


Le manufacturier – Mattias KOPING – parution octobre 2018 – Editions RING

1 réflexion au sujet de “Le manufacturier – Mattias KÖPING”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s