Polars & Thrillers

Sinestra – Armelle CARBONEL

20181204_161903

Suisse. 1942.
Le Val Sinestra, refuge isolé au cœur de la vallée des Grisons entouré de monumentales montagnes, accueille un convoi de réfugiés fuyant les horreurs de la guerre. Des mères brisées au bras de leur progéniture, des orphelins meurtris et atteints de désordres psychiques. Mais là où ils croyaient avoir trouvé la paix, les résidents vont réaliser que le mal a franchi la frontière avec eux.01

J’étais impatiente de retrouver le nouveau roman d’Armelle Carbonel. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, elle est surnommée « la nécromancienne », ce qui met tout de suite dans l’ambiance et encore une fois avec « sinestra », elle reste fidèle à son image.  J’ai longtemps hésité à lire son premier livre criminal loft. Je suis claustrophobe et les histoires qui se passent en huit clos m’angoissent. Je devrais plutôt dire m’angoissaient car après avoir longuement discuté avec Armelle lors d’une séance de dédicace, elle a réussi à me convaincre de dépasser cet état et grâce à elle, je suis beaucoup plus sereine lors de la lecture de ce genre car chacun de ses romans se passe en huit clos.

Ce lieu, l’auteur en a fait le personnage principal de son livre. La parole lui est donnée dans certains chapitres, ce qui augmente l’atmosphère lugubre et pesante de cette histoire.

Les portes de Val Sinestra s’ouvrent sur des pièces immenses où femmes et enfants n’ont qu’un seul rêve, fuir cette guerre, ses horreurs, se préserver de l’horreur humaine et retrouver enfin la sérénité. Ils ne savent pas encore que Signur Guillon et El doctor ne sont pas les hôtes tant espérés.

Les personnages ont tous leur importance malgré parfois de brèves apparitions. Ceux qui m’ont touchée Valère et Ana, cette jeune aveugle qui malgré son handicap et son vécu a gardé sa vivacité et trouve toujours quelque part un peu de joie de vivre qu’elle essaye de transmettre aux autres, surtout à Valère ce jeune garçon très protecteur envers elle. Parallèlement, la violence de certains m’a fait arrêter la lecture quelques instants tellement cela était intense, innommable et insoutenable associé à cette atmosphère lugubre, qui colle à la peau et qui s’est incrustée dans ma tête.

Une histoire emplie de secrets, de douleurs, de souffrances. Pourquoi continuer la lecture, pourquoi s’infliger ces moments d’horreur, tout simplement parce qu’Armelle Carbonel a  une écriture addictive, un style précis et un talent hors norme pour attirer le lecteur dans ses filets et le faire entrer dans son monde, elle m’ a prise en otage pendant 390 pages.

Un livre qui restera longtemps dans ma mémoire, ce roman est un coup de maître !


Sinestra – Armelle CARBONEL – Parution Novembre 2018 – Editions Ring

3 réflexions au sujet de “Sinestra – Armelle CARBONEL”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s