Polars & Thrillers

White Coffee – Sophie LOUBIERE

whitecoffee

Résumé :

Sur la Route 66, Lola Lombard a risqué sa vie et celle de ses enfants pour retrouver Pierre, son mari disparu. Sa confrontation avec David Owens, un tueur en série ayant fait de la route mythique une immense scène de crime, l’a fragilisée. Elle rentre en France, sans Pierre, ignorant s’il fait partie des victimes du serial killer. Mais Gaston, leur fils, est persuadé que son père est vivant. Son retour pourrait bien remettre en cause la relation nouée entre Lola et le criminologue Desmond G. Blur, dont elle a bouleversé le destin en levant le mystère sur un drame familial passé. Chacun se languit désormais d’un côté de l’Atlantique, elle à Nancy, lui à Chautauqua Institution où manifestations étranges, disparitions d’objets et morts suspectes se multiplient. Au fil des jours, l’été bascule vers l’automne, confirmant les menaces qui pèsent sur la population d’une ville coquette, mais aussi sur Lola et son fils. Car les restes d’un corps sont bientôt retrouvés dans le désert de Mojave. Quelqu’un, habité d’un appétit de revanche, est décidé à reprendre possession de ce qui lui appartient. Le plus dangereux prédateur n’est pas forcément celui qu’on croit. 

Mon avis

Un vrai bonheur de retrouver les personnages de « black coffee » et l’écriture de Sophie Loubière.

Après un début un peu long, car il faut le temps de se rappeler de certains détails de Black coffee, lu pour ma part il y a déjà quelque temps, j’ai retrouvé avec plaisir les acteurs de cette histoire.

J’ai détesté au plus haut point Pierre Lombard, qui revient sans scrupule vers sa femme et ses enfants après leur avoir fait prendre énormément de risques et de les avoir abandonné. J’avais surtout hâte de retrouver Desmond ce criminologue déterminé, qui va au bout de ses idées et dont le cœur bat pour Lola. 

Les chapitres alternent entre la vie de Lola et celle de Desmond. J’ai vraiment détesté le personnage de Pierre Lombard, il est odieux, ne se remet jamais en question et au fur et a mesure de l’histoire, Lola va encore découvrir une facette de son personnage. Desmond quand a lui essaye de résoudre et de comprendre les phénomènes étranges qui sévissent dans un hôtel apparemment hanté, le voilà intéressé par des fantômes.

Il y a de l’émotion dans ce roman mais un peu plus de scènes tendres et amoureuses auraient été les bienvenues. On se pose pas mal de questions sur les personnages tout au long de la lecture et cela est assez plaisant. Je conseille cependant de lire auparavant Black Coffee, utile pour une meilleure perception des personnages et pour la compréhension de l’histoire.

Pas de suspens insoutenable, une écriture très agréable, tout comme son auteur Sophie Loubière que j’ai toujours plaisir à retrouver en salon, passionnée par son métier, ses recherches pour nous écrire des romans très aboutis.


White coffee – Sophie Loubière – Parution Octobre 2016 – chez Fleuve Editions  que je remercie pour cette lecture. 

 

 

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s