Littérature générale

Danser au bord de l’abîme – Grégoire DELACOURT

9782709659567-001-T

Pour cette première lecture de l’année , l’envie de retrouver la plume de Grégoire Delacourt que j’avais appréciée dans la liste de mes envies. 

L’histoire : 

Emma a presque 40 ans mariée à Olivier, ils ont trois enfants. Ils mènent une vie simple mais dans laquelle la routine et la monotonie s’installent. Dans une brasserie, elle tombe sous le charme d’un homme, tous ses sens sont en émoi, une décharge électrique, une douleur dans le bas du ventre , des sensations qu’elle ne ressentait plus depuis longtemps.

« Il me regarde et je suis nue au milieu du monde »

Ils vont se revoir, se découvrir, se frôler, Alexandre va peut-être enfin permettre à Emma d’accéder à ses rêves inassouvis. Elle sait que sa vie va changer, prendre un autre tournant sans Olivier, sans ses enfants. Alexandre est son obsession.

« On essaie toujours de comprendre pourquoi les choses basculent. Mais quand on le découvre, on est déjà de l’autre côté ». 

01

Ce roman comprend trois parties, la première, celle de la rencontre où beaucoup de sentiments sont abordés : La tentation, l’amour, la culpabilité, l’abandon. J’ai eu l’impression de ne pas y être à ma place, ce rôle de voyeur m’a un peu gênée pourtant c’est une histoire assez banale et souvent décrite dans les livres.

C’est justement tout le talent de l’auteur , le lecteur s’imprègne de l’histoire dans cette première partie , s’installe, prend ses marques avec les personnages quand tout à coup, tout prend un autre tournant, inattendu qui m’a laissée sans voix.

Je ne peux rien dévoiler concernant la suite qui m’a émue et beaucoup touchée. C’est l’histoire d’une vie qui peut être la vôtre, la mienne et dans laquelle beaucoup de lecteurs vont s’identifier.

Ce qui rend ce livre différent et intéressant, c’est le langage fluide et poétique  toujours employé aux moments importants, surtout quand l’histoire prend d’autres tournants et la référence permanente à la chèvre de Mr Seguin.

Cette lecture fut pour moi un très bon moment, l’histoire d’une vie avec l’amour, l’amitié, les regrets, la culpabilité avec des personnages réalistes et attachants. 

auteur

 Né en 1960 à Valenciennes, Grégoire Delacourt publie son premier article pour Le Monde en 1978, le jour de ses 18 ans. Il s’engage ensuite dans une carrière de publicitaire et crée même sa propre agence.On lui doit ces fameux slogans : «Vous n’aviez jamais mangé de camembert»  (Cœur de Lion), «Nous vous devons plus que la lumière»  (EDF), « Un Lutti d’offert, c’est un Lutti de perdu»  (Lutti).

 En 2011, il publie L’écrivain de la famille, son premier roman, qui reçoit le prix Marcel Pagnol.

 En 2012 sort son deuxième roman La liste de mes envies, qui rencontre un succès commercial considérable et fait l’objet d’une adaptation théâtrale, joué en 2013 à Paris et adapté au cinéma en 2014.

 La première chose qu’on regarde est son troisième roman, publié en mars 2013, suivi peu après par On ne voyait que le bonheur, publié à l’occasion de la rentrée littéraire 2014.

 En 2015, il publie Les quatre saisons de l’été aux éditions JC Lattès


Danser au bord de l’abîme – Grégoire Delacourt – parution Janvier 2017 aux Editions Jc Lattès que je remercie pour cette lecture.

 

 

1 réflexion au sujet de “Danser au bord de l’abîme – Grégoire DELACOURT”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s