Littérature générale

La tente rouge – Anita DIAMANT

 

tente

4ème de couverture :

1 500 av. J.-C., aux confins du désert.

 Dina, la seule fille de Jacob, un puissant patriarche, vit dans l’ombre de la tente rouge, cet endroit interdit aux hommes où les femmes de la tribu échangent secrets et rites ancestraux. Ainsi goûte-t-elle, très jeune, aux fruits défendus : une liberté et une indépendance inimaginables au temps de la Bible.

Devenue femme à son tour, Dina succombe aux délices de l’amour et se donne à Shalem, l’homme qu’elle aime, bravant ainsi les interdits de son clan. Cela, les fils de Jacob ne peuvent l’admettre. Par une nuit d’épouvante, le destin de Dina bascule.

 Pour survivre, elle est contrainte de se réfugier en Égypte, et d’enfouir dans sa mémoire les secrets de sa jeunesse. Parviendra-t-elle un jour à vivre pleinement ?

Mon avis

Cette histoire fait référence à un épisode biblique « le viol de Dina » que je ne connaissais pas et qui est cependant un événement marquant.

Dina, seule fille de Jacob, partage « la tente rouge » avec ses quatre mères , Léa sa mère biologique et aussi Rachel , Zilpa et Bilha. Dans cette tente, elle y apprend la vie , et surtout sa formation de « sage femme ». La relation entre ces femmes est puissante et intense. Dina y grandit, devient femme, apprend a découvrir et accepter son corps tout en fuyant les hommes, sans trop savoir ce qui se passe à l’extérieur et sans connaître les dangers éventuels.

L’amour cependant arrive dans sa vie , à Sichem , où elle tombe amoureuse d’un prince. Cela pourrait ressembler à un avenir tout tracé, et empli d’espoir pourtant ça ne sera pas le cas. Ses frères refusent un mariage avec cet homme non circoncis et ce qui aurait pu être un moment heureux, se termine dans le sang.
Dina est alors obligé de fuir en Egypte,  tout en faisant preuve de courage et de détermination. Pourra t-elle vivre pleinement sa vie de femme, et oublier son passé ?

Ce roman historique  est une formidable leçon de vie , avec quelques personnages bibliques qui m’étaient totalement inconnus.
Quelques longueurs, surtout sur la vie de Jabob, le père de Dina , en début de roman. Les événements s’enchaînent sans précipitation avec quelques détails nécessaires pour comprendre la vie dans un pays qui m’est totalement inconnu.

J’ai découvert l’auteur avec beaucoup de plaisir  et la lecture d’un roman historique est vraiment bien agréable.


La tente rouge – Anita Diamant – Parution format poche janvier 2016 aux Editions charleston que je remercie pour cette lecture 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s