Autres

(Témoignage) Flic tout simplement – Martine MONTEIL

 

flic

Martine Monteil a ouvert la voie aux femmes dans la Police judiciaire. Elle a été la première à diriger un commissariat, puis la Brigade de répression du proxénétisme, et la BRB, Brigade de répression du grand banditisme – la fameuse « antigang ». Elle a été à la tête de la célèbre Crim’, ensuite du 36, quai des Orfèvres, et est maintenant « la patronne » de la Police judiciaire nationale. Un parcours sans fautes et il fallait qu’il le fût, car ici comme ailleurs, une femme doit toujours faire deux fois plus et deux fois mieux que les hommes pour être reconnue ! Ce livre retrace les étapes de cette carrière exceptionnelle. On replonge dans les plus grandes enquêtes criminelles de ces dernières années, le tueur en série Guy Georges, Lady Di, les dossiers terroristes, les voyous et les assassins que Martine Monteil a traqués et amenés aux aveux. Elle nous raconte de façon savoureuse comment elle a fait « tomber » Madame Claude, et de manière émouvante comment elle a tenté d’arracher Françoise Sagan à ses démons artificiels. Travail sur le terrain, colt à la ceinture, courses poursuites et longues nuits de surveillance…

Une expérience hors du commun, face aux délinquants mais aussi avec les hommes qu’elle a commandés, sans lesquels rien n’aurait été possible.

Mon avis

Un livre très intéressant dans lequel on apprend a connaitre Martine Monteil, cette femme avec son caractère, sa sensibilité et son courage car devant les faits accomplis et les individus divers qu’elle a croisés , il faut du courage et du sang froid. Déterminée , car en tant que femme, il lui faut  se démarquer de ses collègues masculins et surtout pas le droit à l’erreur. Tout doit étre réfléchi et calculé.

Elle se distinguera dans différentes affaires , en passant par le démantèlement du réseau de « Madame Claude » , la perquisition chez Francoise Sagan, soupçonnée dans un trafic de drogue , et sera présente aussi lors de l’attentat du RER B, son pire souvenir, les rames remplies de débris humains, des corps démembrés, ensanglantés et ces odeurs de chair, de sang et de métaux chauffés,  ce qui lui fait dire que de par son métier elle n’a que de la compassion pour les victimes . 

Ses descriptions sont très crues, et elle décrit très souvent des scènes apocalyptiques, sans retenue. Bandits et proxénètes font partie de son quotidien mais elle n’en reste pas moins une femme de cœur , qui s’est souvent rapprochée des familles de victimes. Elle est très déterminée dans ses choix politiques et n’hésite pas à les revendiquer.

Ce livre m’a beaucoup plu, une version différente de ce que j’ai pu lire sur les postes a responsabilité de ce métier , et différent aussi des échos que j’ai de la police secours et de proximité, étant l’épouse d’un gardien de la paix depuis trente ans.

Ce livre est paru en 2008, et ressort en 2016 avec une nouvelle couverture, suite au téléfilm que France 2  a diffusé en janvier 2016, avec Mathilde Seigner dans le role de Martine Monteil  beaucoup plus axé sur l’affaire guy Georges.

flic1


Flic tout simplement – Martine Monteil  Parution janvier 2016 –Editions Michel Lafon que je remercie pour cette lecture

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s